13 Novembre 2015 – Paris, je pense à toi

C’est bien évidemment attristé que, ce lundi 16 novembre, je commence à écrire mon article hebdomadaire.
Celui-ci ne fera pas mention de plages seychelloises ou de "white party" au Maradiva Villas. Toute l’équipe de Resaplanet et moi-même tenions simplement à apporter notre soutien aux familles des victimes. Même à 10 000 km de là, au milieu de l’Océan Indien, l’émotion est immense.

Aucun de mes proches, ni aucune de mes connaissances n’a été directement blessé pendant les attaques du 13 Novembre. Pourtant, je me sens personnellement concerné, tout comme 60 millions d’autres Français. Et ce qui est magnifique dans cette horreur, c’est que cette compassion dépasse bien largement les frontières d’un Etat. En vérité, je me sens concerné, tout comme 6 milliards d’autres êtres humains, puisque c’est bien d’humanité dont il s’agit.

Paris est battu par les flots, mais Paris ne sombrera pas... L'humanité ne sombrera pas.

Je terminerai ce court article par le commentaire d'un Americain en réponse à un article du New York Times, fort de sens et de compassion :

"France embodies everything religious zealots everywhere hate, enjoyment of life here on a earth in a myriad little ways: a fragrant cup of coffee and buttery croissant in the morning, beautiful women in short dresses smiling freely on the street, the smell of warm bread, a bottle of wine shared with friends, a dab of perfume, children playing in the Luxembourg Gardens, the right not to believe in any god, not to worry about calories, to flirt and smoke and enjoy sex outside of marriage, to take vacations, to read any book you want, to go to school for free, to play, to laugh, to argue, to make fun of prelates and politicians alike, to leave worrying about the afterlife to the dead.

No country does life on earth better than the French.

Paris, we love you. We cry for you. You are mourning tonight, and we with you. We know you will laugh again, and sing again, and make love, and heal, because loving life is your essence. The force of darkness will ebb. They will lose. They always do" - Blackpoodles from Santa Barbara

Traduction française :

« La France incarne tout ce que les fanatiques religieux haïssent : la jouissance de la vie ici, sur terre, d'une multitude de manières : une tasse de café qui sent bon, accompagnée d'un croissant, un matin ; de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue ; l'odeur du pain chaud ; une bouteille de vin partagée avec des amis, quelques gouttes de parfum, des enfants jouant au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, de ne pas s'inquiéter des calories, de flirter et de fumer, de faire l'amour hors mariage, de prendre des vacances, de lire n'importe quel livre, d'aller à l'école gratuitement, de jouer, de rire, de débattre, de se moquer des prélats comme des hommes et des femmes politiques, de remettre les angoisses à plus tard : après la mort.

Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France.

Paris, on t'aime. Nous pleurons pour toi. Tu es en deuil ce soir, et nous le sommes avec toi. Nous savons que tu riras à nouveau, et chantera à nouveau, que tu feras l'amour, et que tu guériras, parce qu'aimer la vie fait partie de ce que tu es. Les forces du mal vont reculer. Elles vont perdre. Elle perdent toujours» - Blackpoodles de Santa Barbara

Alors que la Tour Eiffel s'est éteinte, c'est le monde entier qui soutient la France

Une pensée pour tous... #PrayforParis #StandforParis

[shareaholic app="share_buttons" id="19233422"]

(Visited 261 times, 1 visits today)

Posted in News, Non classé, Resaplanet and tagged , , .