Connaissez-vous le Sega ?

L’île Maurice est un brassage unique de différentes cultures et religions et c’est ce mélange qui a donné naissance au Sega. Héritage de nos ancêtres venus d’Afrique, le Sega est aujourd’hui une partie intégrante de la vie des mauriciens. Cette musique nous évoque bien des choses et nous laisse nostalgique, car elle est née dans les souffrances et dans l’humiliation de l’esclavage mais aussi parce qu’elle est empreinte de vie et d’espoir.

Les esclaves se réunissaient autour d’un feu de camp sur la plage pour chanter et jouer le Sega, oubliant ainsi leur dure journée de labeur. A l’origine, la musique du Sega s’appuyait sur trois instruments : la ravane, une sorte de gros tambour que l’on porte et que l’on frappe avec les doigts, une noix de coco remplie de graines et un triangle métallique que l’on martèle.

Aujourd’hui, le Sega s’est affranchi des préjugés socio-coloniaux, s’est modernisé et a même réussi l’exploit de se mettre au-devant de la scène internationale. En effet, les Mauriciens et la diaspora mauricienne sont friands de soirées Sega. Chanté en créole, le Sega représente un puissant vivier linguistique, si bien que des paroles de Sega peuvent devenir une expression dans la vie courante. La coutume exige que les danseurs de Sega portent des costumes très colorés pour danser cette musique envoutante et traditionnelle. Les danseurs et danseuses balancent les hanches en rythme, leurs pieds ne décollent jamais du sol, et leurs mouvements prennent parfois une tournure érotique. Les femmes portent de larges jupes et les hommes des pantalons corsaires. Unificateur et fédérateur, le Sega est partout à l’île Maurice : aux fêtes, en publicité, en politique.

Un des piliers du Sega était Michel Legris qui s’était fait connaître dans les années 70. Sa victoire au concours Sugar Time, avec son morceau "Mo Capitaine", a été le début d’une longue carrière qui le mèna aussi sur les scènes internationales. "Dalma Dalma", "La Rivière Otriv", "La Saison Marée Noire", sont autant de titres qui ont fait sa renommée et marqué les esprits des mélomanes.

Le Sega traditionnel est aussi la base de plusieurs autres formes de Sega telles que le Sega engagé, le Sega fusion ou encore le Seggae. On le retrouve dans le blues d’Eric Triton et dans le Sega progressif de Richard Beaugendre. Le Sega typique fait définitivement partie de notre tradition et de l’identité mauricienne. Il ne nécessite pas de scène. Il revient instinctivement dans un pique-nique, dans une fête familiale, quand quelqu’un prend une ravane ou simplement une bouteille pour en sortir de la musique. Personne ne pourra l’effacer de l’histoire des Mauriciens.

Mais pour s’assurer de l’avenir de notre patrimoine culturel, le Sega a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. On souligne ainsi le fait que le Sega typique est une pratique sociale et musicale propre à l'île Maurice, et que le monde entier doit le savoir. Cette reconnaissance met aussi l’accent sur le besoin de préserver cette richesse, et de la valoriser.

En 2013, deux grands noms de la musique des îles, Mario Ramsamy (chanteur du groupe Images) et Zulu, se sont retrouvés autour du morceau "La Métisse", afin d’offrir un véritable hommage à l'île Maurice authentique. Imaginée à Mahébourg, ce Sega au subtil mélange d'acoustique et d'électro, offre une nouvelle image de l'île Maurice et de la richesse de sa culture. Le clip vidéo officiel, vu plus de 700 000 fois sur Youtube, présente d'ailleurs des tableaux atypiques comme la vie quotidienne des habitants du village de Grand-Gaube, les temples hindous, les marchés aux épices, et le célèbre Coin de Mire.

Si vous souhaitez découvrir cette musique intemporelle de l’île Maurice, des soirées sont au programme dans la plupart des hôtels de l’île, mais des spectacles privés peuvent aussi être organisés sur demande. Le battement des tambours vous donnera probablement envie de rejoindre les danseurs pour vous déhancher avec eux sur la piste. Si cela vous arrive, n'hésitez pas, le groupe se fera une joie de vous initier à cette danse haute en couleurs.

Ou mieux encore, le Festival International Kreol qui se déroule tout les ans, tiendra sa 10ème édition entre le 19 au 29 novembre 2015 à Fort William, les Salines. Ce festival vise à encourager les mauriciens à célébrer la culture créole. Bien-sûr, votre présence sera la bienvenue !

Alors, réservez votre prochain voyage à l’île Maurice avec Resamaurice. Nos experts se feront une joie de vous aider à vous faire découvrir cette musique endiablée, et bien d'autres piliers culturels de ce petit paradis dans l'Océan Indien.

Bon voyage avec Resamaurice.com

[shareaholic app="share_buttons" id="19233422"]

(Visited 806 times, 1 visits today)

Posted in Idées Voyages, Ile Maurice, Plages, Resaplanet, Uncategorized and tagged , , , , , , .