FET KAF 2015 à la Réunion (Fête des Cafres)

La Réunion a évidemment tout pour séduire. Ses luxueux hôtels 5 étoiles, ses lagons bleus étincelants, ses volcans, sa nature qui a su rester vierge au fil des années, tout est bien là pour que vous ressortiez épanoui d’un voyage dans cette île paradisiaque.

Mais La Réunion est bien plus qu’une plate carte postale regroupant tous les clichés du genre. L’île a une histoire, à la fois intrigante et passionnante. Et ce sera l’occasion, ce dimanche 20 décembre de se remémorer cette histoire qui fait partie intégrante de l’île. En effet, les habitants vont, ensemble, célébrer la fête réunionnaise de la liberté, fête qui commémore l’abolition de l’esclavage. Celle-ci a lieu tous les ans, et est marquée par un jour férié respecté par tous les départements d’Outre-Mer.

Un peu d’histoire...

C’est au début de la production du café en 1715, que l’esclavage à la Réunion connaît une réelle augmentation. En 1804, près de 50 000 esclaves peuplent l’île. Majoritairement venus d’Afrique de l’Ouest, une partie d’entre eux profitent de la géographie montagneuse de l’île pour tenter de fuir. Ce sont les premiers à peupler les cirques, ces enceintes naturelles aux parois abruptes extrêmement difficiles d’accès. Des expéditions sont menées par des milices pour traquer les esclaves en fuites, et les punitions affligées sont sanglantes. Des révoltes ont bien eu lieu, mais les réprimandes furent si terribles qu’elles dissuadèrent rapidement les autres mutins.

Il a fallu attendre Octobre 1848 pour qu’arrive sur l’île, le commissaire-général Sarda-Garriga. Il était chargé de mettre en application le décret du gouvernement provisoire de février 1848, qui abolissait l’esclavage dans toutes les colonies françaises. Sarda-Garriga fit en sorte que les violences ne se retournent pas contre les maîtres d’hier, tout en préservant les importants avantages économiques ainsi que la supériorité de leur statut social.

"La République a voulu faire votre bonheur en vous donnant la liberté(…). Propriétaires et travailleurs (traduisez esclaves) ne forment désormais qu'une seule famille dont tous les membres doivent s'entre-aider" discours de Sarda-Garriga aux« travailleurs » le 20 Décembre 1848.

La manifestation de joie des quelques 60 000 esclaves restera cependant modérée… En effet, le jour fut déclaré férié, mais dès le lendemain, tout ces « hommes libres » étaient invités à retourner au travail, et ce dans des conditions évidemment semblables à celles qu’ils connaissaient l’avant-veille. Ils se sont vus contraint de signer un contrat de travail chez leurs anciens maitres, sous peine d’être considéré comme vagabonds, et enfermés.

C’est la mémoire de ces esclaves Réunionnais si imparfaitement libérés, que le célèbre poète Danyèl Waro scande encore de nos jours « vin désanm la pokor », le 20 Décembre reste à faire. Et ce chanteur-poète Réunionnais fait partie de cette culture si riche qu’il est important de découvrir.

Mais au-delà de l’aspect historique, La Réunion est également une invitation à la découverte des grands espaces. La géographie et la végétation de l’île sont également amenées à être observées et appréciées. En effet, on trouve des paysages uniques lors d'un voyage à La Réunion. L’exemple le plus frappant est sans aucun doute celui du Piton de la Fournaise. Les paysages lunaires qu’il offre, avec ses fameuses terres brûlés, sont en parfaite opposition avec la végétation luxuriante présente dans de nombreuses régions de l’île. Des rando-trekking sont organisés pour vous amener au plus près du cratère. Et de nombreux autres clubs de randonnées proposent de vous faire découvrir les plus belles régions de l’île Intense aux mille facettes.

Bonne fête Kaf zot tout' !

Le 20 Décembre ou la "Fèt Kaf" est un jour férié à La Réunion, en commémoration de l'abolition de l'esclavage survenue le 20 Décembre 1848. Les festivités à cette occasion, se multiplient sur l'île. Les Réunionnais se mobilisent pour célébrer en musique la liberté et l'identité réunionnaise aux quatre coins de l'île (Saint-Pierre, Saint-Denis, Sainte-Suzanne, Saint-Paul, Saint-Leu, Saint-Joseph, Étang-Salé...).

Une programmation, riche en événements, est organisée par les associations et réunit toutes les générations : animations de rues, défilés de chars colorés, chants et danses traditionnels, concerts/kabars, démonstrations de moringue, conférences-débats, expositions, ateliers et poésies sur l'histoire de l'esclavage, l'histoire du maloya, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO depuis 2009, seront ainsi retracés et rythmeront cette journée mémorable.

Laissez-vous tenter par les terres Réunionnaises, véritable promesse de dépaysement et de découvertes. Contactez dès à présent nos experts Ile de la Réunion qui vous aideront à organiser, avec vous, votre plus beau voyage sur-mesure.

Bon voyage avec Resaplanet !

[shareaholic app="share_buttons" id="19233422"]

(Visited 940 times, 1 visits today)

Posted in Autres, Idées Voyages, La Réunion, News, Resaplanet and tagged , , , , , , , , .